Consultez les archives des cas de 1994 à 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015

Or * | Argent | Bronze

COMBIEN DE TEMPS

Voir la campagne

Catégorie : Communication publique et d'interet general | Annonceur : SECURITE ROUTIERE | Agence : PUBLICIS CONSULTANTS, DENTSU AEGIS MEDIA |



Réalisation de l'interview : JG Tordjman - Cinema scene Production -

La Sécurité routière crée le buzz avec Publicis Consultants

La Sécurité routière a reçu un or aux prix Effie 2015 en signant une campagne de sensibilisation s'appuyant sur des témoignages conçue par Publicis Consultants. En quarante ans, la mortalité routière a été divisée par cinq en France. Parallèlement, la sûreté de la route est devenue une préoccupation très secondaire pour les Français. Et avec 3 384 personnes tuées en 2014, le seul indicateur de mortalité n’est pas suffisant pour les mobiliser. Mais l’enjeu humain de l’accidentologie routière ne concerne pas que la mortalité. Les blessés hospitalisés sont huit fois plus nombreux que les morts. Au-delà des séquelles physiques, les victimes souffrent de troubles multiples : anxiété, lésions psychologiques, conséquences sur le plan professionnel ou familial. Dans 90% des accidents, c’est le facteur humain qui est la cause principale : fatigue, alcool, stupéfiants, conduite sans permis, non-port de la ceinture ou du casque.

Objectifs :

Pour relancer la sensibilisation et faire prendre conscience du nombre de blessés en souffrance, la Sécurité routière décide de mettre en avant des victimes, qui témoignent de leur vie après leur accident. Il s’agit de faire comprendre au grand public qu'après ce dernier, c’est une autre vie qui commence, pour la victime comme pour son entourage.

Moyens :

Un dispositif qui déclenche l'engagement du public. Pour faire passer son message, la Sécurité routière utilise les écrans télévisés, avec un film montrant sept grands accidentés de la route soignés à Garches, dans les Hauts-de-Seine, et à Ploemeur (Morbihan). Parallèlement, une plateforme internet (www.routeplususre.fr), est créée, où des protagonistes du film témoignent ainsi que certains de leurs proches. Elle permet aux internautes de s’investir personnellement aux côtés des victimes de la route qui se sont engagées dans la campagne. Grâce à une application mobile, ils peuvent réenregistrer avec leur propre voix le texte du film sur une version muette, obtenant ainsi un film TV personnalisé pour l’envoyer à leur entourage. Le dispositif de communication est complété par de l'affichage et de l'achat de bannières en ligne.

Résultats :

La campagne dispositif touche un public élargi : 76% des Français reconnaissent le film (+10 points vs la moyenne des actions précédentes), qui plaît à 86% des personnes interrogées (2 points de plus que les films précédents) et est jugé convaincant par 91% d'entre eux. Mieux : 81% des Français pensent que la campagne peut faire changer les comportements. La mobilisation sur les réseaux sociaux fait écho à la perception du message : sur Facebook (171 579 interactions, 40 439 partages dont 10 612 partages spontanés du film, 6 861 commentaires, 124 279 likes), sur Twitter (606 interactions, 453 retweets, dont 1 248 partages spontanés du film), sur You Tube (4 million de vues). Plus de 8 000 personnes ont enregistré leur voix et généré leur propre vidéo. Quant au site, il accueille 26 000 visiteurs quotidiens.


Crédits : Annonceur : Sécurité routière Responsable annonceur : Laurence Derrien-Lallement Agence : Publicis Consultants Responsables agence : Émilie Steinitz-Cohen et Pascal Couvry Agence médias : Dentsu Aegis Media Responsable agence médias : Jean-Yves Mathurin

Ariane Warlin - Stratégies - www.strategies.fr